star_wars_episode_i_the_phantom_menace_original

1_5

Genre : Science-Fiction

Réalisateur : George Lucas

Synopsis :

Deux Jedi, Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi, sont envoyés sur le vaisseau de commandement de la Fédération du Commerce pour des négociations afin de mettre fin au blocus commercial qui paralyse Naboo. Mais la Fédération ne l'entend pas de cette oreille et tente d'éliminer les deux chevaliers, qui prennent alors la fuite.

Star_Wars_Ep_1_2


Avis :

Premier épisode de la nouvelle trilogie, qui est en fait une préquelle à l'ancienne trilogie (ouf !), La Menace Fantôme est une mise en bouche très décevante. Pourtant musicalement sublime (John Williams compose ici la meilleur musique de la saga), visuellement presque irréprochable et bénéficiant d'une séquence de course de modules instantanément culte, ce premier volet à malheureusement beaucoup de mal à prendre son envol. La faute en revient principalement à une trame peu convaincante, inutilement complexe et qui manque sérieusement de tension dramatique. L'ambargo fumant de la Fédération du Commerce qui paralyse Naboo, ultimatum politico-économique qui soutient tout le film, est inintéressant au possible et n'incarne pas une menace suffisamment prégnante pour que le spectateur ait un tant soit peu la sensation de se faire dessus. Et ce n'est pas Dark Maul, méchant charismatique mais bien trop peu présent pendant une bonne majorité du film, qui viendra redresser la barre. Ensuite, autre gros point noir : Jar Jar Binks est absolument irritant en sidekick comique (et moche de surcroît). La touche humoristique du film se transforme alors bien vite en une grosse louche de gags navrants. Sans cela, on aurait tenu un honorable épisode, plutôt solide même si il aurait subsisté un défaut de rythme, peut-être imputable à cette intrigue économique très fatiguée (et fatigante), un manque de souffle évident lors de la rencontre avec Anakin Skywalker (qui va quand même devenir le plus grand méchant que la science-fiction, et le cinéma en général, ait porté) et également un coté théâtral qui parasite un peu l'interaction entre les acteurs, au demeurant pas si mauvais. Un gâchis heureusement rattrapé par le volet suivant, beaucoup plus recommandable.

_

> Des acteurs plutôt convaincants dans l'ensemble, en particulier Liam Neeson, Jedi jusqu'au bout des cheveux (et quelle chevelure !)

> Des décors une fois de plus magnifiques, soutenus par de très bons effets-spéciaux

> La sublime musique composé par un John Williams plus que jamais en pleine possession de son talent

> Le dernier quart-d'heure retrouve la fougue d'antan (mais c'est un peu tard)

_

> Les échanges entres les acteurs ne sont pas toujours très crédibles

> Pourquoi avoir embauché la maquilleuse de Bjork pour Nathalie Portman ?

> L'intrigue politique est chiante

> Jar Jar Binks, dont le talent comique est aussi élevé que celui d'Elizabeth Tessier

> Le manque de souffle et de rythme paralyse quelque peu le film

Star_Wars_Ep_1

LA SCENE QUI TUE !

La course de pod-racer dans le magnifique désert de Tatooine. Une séquence mythique, haletante et explosive, qui nous tient en haleine pendant cinq intenses minutes.