The_Pledge

Genre : Thriller

Réalisateur : Sean Penn

Synopsis :

A l'aube de sa retraite bien mérité, Jerry Black, un inspecteur de police, fait la promesse à une mère de famille de retrouver le meurtrier de sa jeune fille.

The_Pledge_2


Avis :

Injustement boudé par le public à sa sortie, The Pledge, le nouveau film de Sean Penn, est pourtant une œuvre sublime sur l'obstination.

Voila un beau pitch de départ : un flic à la retraite qui promet de retrouver le tueur avant sa retraite. La mise en place de l'atmosphère se fait par "un flash forward", on l'on voit Nicholson au milieu d'une tempête, méditant sur lui et le monde. Puis vient l'étendu neigeuse du Nevada. Le souffle lyrique de la musique de Zimmer et Badlet souffle un vent de pureté et de douleur sur ces images. Le film nous empoigne vers son histoire, sa tragédie : la découverte du corps d'une petite fille, violé et assassiné par on ne sait trop quel hurluberlu du coin, que la police va finir par coincé : un homme un peu zoné, un peu sauvage. Mais est t-il le meurtrier ? Malheureusement personne ne le sauras car cette enquête, brillante et poignante, ne s'arrête pas la mais continue alors que notre inspecteur part dans les hautes montagne pour couler une retraite paisible. Les fantômes du passé, en la présence du fameux "Magicien", vient hanter (au sens propre comme au figurer) l'esprit de Jerry Black. Succède alors la paranoïa puis la folie inconsciente d'un homme qui n'a, malgré lui, pas honoré son engagement. Un récit grave parsemé de véritable séquence d'une désespérance poignante, à l'image de cette scène magnifique ou Black apprend la mort de la fille à ses parents.

La fin est également mortelle, une des plus noires, des plus atroces qui soit, ou l'on voit un homme plongé dans une tourmente quasi biblique (la mise en scène de cette tourmente aide beaucoup). Une mise en scène qui est donc très métaphorique et brillante car tirant un parti magistrale de son environnement, aidé en cela par une photographie très naturaliste (forêt, champs, montagne). La musique est magnifique, très profonde, accentuant alors chaque moment intense pour les amener à leur zénith. Le film de Penn est donc très émouvant. Mais alors pourquoi ce film, aussi réussit soit t-il, n'a pas marché au cinéma ? Tout simplement parce que Nicholson, qui interprète Jerry Black, ne fait pas du Nicholson mais du jeu propre, sobre, magnifiquement intense sans jamais recourir à des facilités de jeu comme il a l'habitude de faire. Il décroche avec ce film son plus beau rôle au cinéma. A ses cotés, une immense brochette d'acteurs parmis lesquelles un excellent Aaron Eckhart, les très touchantes Robin Wright Penn et Patricia Clarkson, ainsi que Benicio Del Toro dans un rôle éclair très marquant.

The Pledge est donc un thriller dramatique intense, touchant et poignant, dans lequel on retrouve un Jack Nicholson dans son meilleur rôle. Un petit bijou.