original_568927

2

Genre : Horreur

Réalisateur : Matthijs Van Heijningen

Synopsis :

Suite à la découverte d'un vaisseau et d'une créature ensevelis sous la glace, Kate Lloyd, une jeune paléontologue américaine, est amenée sur place, en Antarctique, afin de les analyser.

The_Thing_1


Avis :

Pseudo prélude au film de John Carpenter, The Thing version 2011, réalisé par le néerlandais Matthijs Van Heijningen, a plutôt les allures d’un remake tant il reprend pas mal de scènes clé du chef-d’oeuvre de 1982. Le début de cette version n’inspire d’ailleurs pas grand chose : certes, la séduisante immensité de l'Antarctique imprime toujours aussi magnifiquement les rétines, et la découverte "spectaculaire" du vaisseaux a de quoi réellement nous convaincre de la bonne tenue de l’entreprise. Mais une blague, bas de plafond et inutilement glauque (quoique lançant l’idée de cette perversion carnassière véhiculée par le monstre protéiforme) vient désamorcer le plaisir instantanée construit par ce "pop-corn movie". Une introduction à l’image d’une bonne moitié du film : le soin apporté aux décors, à la musique - certes très hollywoodienne mais qui joue parfaitement son rôle - de Marco Beltrami, et aux transformations (bien que les FX - ajouté à la demande express d’Universal - ne valent en rien le travail de Rob Bottin) n’ont de cesse d’affronter une ligne narrative cousu de fil blanc et des acteurs peu convaincants. Mais le film de Van Heijningen se bonifie avec le temps, et quand vient la scène du test dentaire (qui exploite par ailleurs une excellente idée totalement absente du film original), il instaure enfin un climat réellement angoissant. Une belle efficacité entoure alors The Thing, devenant alors un sympathique film d’horreur qui, si il ne vaut pas du tout la version de John Carpenter, parvient tout de même à gentiment divertir son spectateur.

68524758

> De magnifiques décors

> Quelques bonnes idées, notamment lors des spectaculaires transformations

> L'accompagnement musicale bigrement efficace signée Marco Beltrami

> L'angoissante ambiance qui gagne la seconde partie du film

68524896

> Des acteurs pas très convaincants

> Les effets numériques ne sont pas très discrets

> Une première moitié banale et peu convaincante

> A plus l'air d'un remake que d'un réel préquel

The_Thing_2

LA SCENE QUI TUE !

La dernière partie dans le vaisseaux spatial de la "Chose", au design architectural qui n'a rien a envier aux créations de Hans Ruedi Giger pour l'Alien de Ridley Scott. Graphiquement renversant !