mission_impossible_protocole_fantome_affiche

4_5

Genre : Action

Réalisateur : Brad Bird

Synopsis :

Ethan Hunt est extrait de la prison dans laquelle il croupit afin de mener une mission délicate au Kremlin. Mais un insaisissable terroriste fait capoter la mission et l'agence Mission: Impossible est alors accusée d'acte de terrorisme contre la Russie. Hunt et son équipe vont donc tout faire pour laver leur honneur.

 Mission_Imp_GP_2


Avis :

Si on ne se base que sur son scénario, on pourrait dire de Mission: Impossible - Protocole Fantôme qu'il est dénué d'originalité. Remettre la menace Soviétique au goût du jour (une tension entre les deux ex-superpuissances que sont les États-Unis et la Russie déclenchée par les exactions d'un terroriste) et nous refaire le coup des agents en fuites contraints de laver leurs honneurs n'a rien de vraiment très excentrique. Mais ce n'est sans prendre en compte dans l'équation la donnée Brad Bird. Certes, le bonhomme n'a réalisé aucun film live, mais il a tout de même livré à l'animation deux de ses plus beaux bébés (Le Géant De Fer et Les Indestructibles). Son implication dans ce quatrième Mission: Impossible s'avère finalement assez logique pour ne pas dire incontournable. Le résultat sur pellicule est pour le moins éclatant puisque, en plus de livrer l'adaptation la plus fidèle à la série dont il s'inspire, Bird signe également le meilleur épisode de la franchise. C'est donc au rythme de magnifiques séquences d'infiltrations et de somptueuses scènes d'action que Bird et ses scénaristes (ou l'on retrouve le nom de Christopher McQuarrie, auteur d'Usual Suspect) apporte une notion que les précédents films de la série avait sciément oubliés : l'esprit d'équipe. Pour une fois donc dans un M:I, Tom Cruise n'est plus le seul décisionnaire et, si il se réserve tout de même encore les parts les plus savoureuses du gâteau, les électrons qui tournent autour de son ego demeure des pions tout aussi important (sinon plus) sur l'échiquier. Fini donc les femmes potiches, la sublime Paula Patton joue à merveille les combattantes aux dents longues aux cotés d'un excellent Jeremy Renner et de ce clown d'informaticien que campe Simon Pegg. Alors, bien qu'il y ait quelques pièces défectueuses ici et là, ce n'est que des broutilles face aux titanesques 135 minutes de frissons que nous offre Brad Bird.

68524758

> Un casting sans aucune fausse note dominé par une sublimissime Paula Patton

> Le méchant interprété par Michael Nyqvist, dont la quasi abscence fait de lui un méchant d'autant plus menaçant

> La divine musique composée par Michael Giacchino

> Des scènes d'action et des moments de tension parfaitement exécutés

> Que d'humour !

> L'efficacité certaine de la réalisation

68524896

> Le petit flashback présent au début du film donne la sensation d'être une piéce raportée

> L'epilogue, sentimental à souhait

Mission_Imp_GP

LA SCENE QUI TUE !

Ethan Hunt (Tom Cruise) grimpant sur la parois du Burj Khalifa à Dubaï. Une scène impressionnante pour un lieu qui ne l'est pas moins, ou les points de vues offerts par Brad Bird nous donne véritablement le vertige !