you_don_t_know_jack_original

4_5

Genre : Biopic

Réalisateur : Barry Levinson

Synopsis :

L'histoire de Jack Kevorkian, médecin qui a décidé, en 1990, de pratiquer l'euthanasie sur des malades qui veulent mourir. Une pratique qui attire les foudres d'une partie de l'opinion public, ainsi que des institutions médicales et politiques.

You_Don_t_Know_Jack_2


Avis :

Le (télé)film You Don't Know Jack à l'immense mérite de remettre sur le devant de la scène un réalisateur qui était sur la pente descendante, signant depuis une décennie des films aussi sympathiques qu'anecdotiques (Bandits et Man Of The Year étant ces deux derniers bons films). La rédemption de Barry Levinson (puisque c'est de lui dont il s'agit) se fait donc par la case télé avec un projet ambitieux qu'est ce biopic sur Jack Kevorkian, plus connu sous le doux surnom de "Docteur Mort". Un médecin qui, en 1990, a décidé de pratiquer l'euthanasie sur des malades "au bout du rouleau" en tout illégalité (ou presque). Cette croisade que mène donc le Dr. Kevorkian est ici brillamment illustré par Levinson, qui évite tous pathos dégoulinant pour nous livrer les motivations fort louables d'un médecin martyre d'une cause juste et incomprise. A la fois concis et très scrupuleux de la vie et de la pensée du désormais célèbre docteur, le film développe un arsenal de questionnement autour de l'euthanasie et du sens de la justice (apparaissant ici comme très illogique), sans jamais paraître impudique dans son positionnant dramatique aux cotés du docteur, des patients et de leurs familles. L'ex cinéaste, très appliqué dans sa réalisation et sa façon de mettre en scène Jack Kevorkian, semble donc clairement être du coté de celui ci, qui plus est qu'il met toujours en évidence l'implication et le sérieux de la démarche du personnage lorsqu'il s'entretient avec ses futures patients (ou victime, si vous êtes de ceux qui voit l'euthanasie comme un homicide). Ce personnage déterminé et haut en couleur permet également de remettre magnifiquement en scelle Al Pacino, artiste en perte de vitesse depuis quelques années, ré-affirmant ici sont immense talent d'acteur de composition. Complété par un joli petit parterre de stars (John Goodman, Susan Sarandon et Danny Huston), ainsi que d'une très belle musique signée Marcelo Zarvos, You Don't Know Jack n'a qu'un seul défaut : celui de demeurer, à jamais, un téléfilm.

68524758

> Un casting flamboyant mené par un Al Pacino que l'on a pas vu aussi investit depuis longtemps

> La réalisation de Barry Levinson, à mille lieux du téléfilm de bas étage.

> Le sujet, qui donne un coup de projecteur sur un personnage très peu connu (tout du moins chez nous) ainsi que sur un sujet toujours aussi brûlant aujourd'hui

> Marcelo Zarvos qui signe une très belle composition, à la fois douce et tragique

68524896

> Son exploitation TV (alors qu'il avait tout pour être projeté au ciné) le prive du statut de film

You_Don_t_Know_Jack

LA SCENE QUI TUE !

La première euthanasie pratiquée par Jack Kevorkian (Al Pacino) et sa soeur Margo (Brenda Vaccaro) en pleine foret, à l'arrière de son fourgon. Une scène paisible, mais ou la froideur du paysage fait plané un sentiment d'amertume sur cet acte.