original_570116

3

Genre : Horreur

Réalisateur : Craig Gillespie

Synopsis :

Le jeune Charley Brewster doit faire à une série de disparition suite à l'arrivée de Jerry dans le quartier. Mais peu à peu, Charley découvre que le charmant nouveau voisin n'est autre qu'un vampire.

Fright_Night_2


Avis :

Ni forcement bon, ni totalement mauvais, ce remake de Vampire, Vous Avez Dit Vampire ? par Craig Gillespie semblait, de prime abord, assez conforme au tout venant Hollywoodien du "teenage-movie", choisissant une fois de plus de mettre au centre du récit un ancien étudiant nerd qui tente de faire table rase de son passé afin de pouvoir amener une jolie fille dans son «pieux». Un contexte que l'on connaît que trop bien. Pourtant, il se dégage au final une certaine fraîcheur, voir même une honnêteté que l'on rencontre que très rarement dans ce genre de projet. D'abord parce que le récit évite de se raccrocher à son personnage principal et à ses désirs puériles de sexe et de reconnaissance par ses paires pour mieux laisser l'intrigue se développer au rythme de beaux morceaux de suspens et surtout de scènes d'action plutôt bien troussés. Ensuite parce qu'il est assez rare d'avoir un film d'horreur pour adolescent aussi cru visuellement, le réalisateur ne lésinant par sur le sang, ni sur la violence (verbale ou physique). Techniquement, Fright Night s'avère également très agréable à l’oeil, notamment grâce à une très belle 3D qui le place haut la main comme le meilleur film issue de cette technologie (profondeur de champ et effet de particule sont à tomber), ainsi qu’une photographie des plus chatoyante. Pour le reste, les acteurs font leurs boulot de façon correcte (mention spéciale à David "Dr Who" Tenant en expert en science occulte à l'humour bas de plafond), la direction artistique est exemplaire (le compositeur Ramin Djawadi nous livre enfin un score correctement ficelé et séduisant) et le rythme général est loin d'être tiède. Mais cela se fait au détriment de personnages secondaires auquel on ne s’attache pas réellement et d’un récit qui arrive trop vite sur sa fin, rendant alors l'affrontement final un poil interminable.

68524758

> Un divertissement qui s'intérésse plus à donner du plaisir au spectateur qu'à essayer de dessiner une psychologie adolescente

> Une réalisation qui sait ménager ses effets et une photographie de toute beautée !

> Enfin une belle 3D !

> Des acteurs qui s'investissent, en particulier David Tenant et Colin Farrell

> Ramin Djawadi signe un thème principal renversant

68524896

> On arrive trop vite à la dernière ligne droite

> Quelques traits d'humour qui tombent à l'eau

> Des personnages secondaires soit inutiles (la mère), soit irritants (le copain nerd)

> Une intrigue peu original

Fright_Night_1

LA SCENE QUI TUE !

Le plan séquence ou Charley (Anton Yelchin), accompagné de sa copine (Imogen Poots) et de sa mère (Toni Collette), tente d'échapper en voiture à Jerry (Colin Farrell). Un effet de style galvaudé depuis Les Fils de l'Homme mais néanmoins efficace.