original_528890

2

Genre : Thriller

Réalisateur : F. Gary Gray

Synopsis :

Clyde Shelton a vu sa femme et sa fille violées et tuées devant ses yeux. Mais Nick Rice, le procureur en charge du dossier, prend la décision de négocier avec l'un des meurtriers. Dix and plus tard, Clyde Shelton réclame justice et décide d'executer toutes les personnes qui étaient en charge de l'affaire.

Que_Justice_Soit_Faite_1


Avis :

Dans le rayon bien garnis du vigilante movie (valeur refuge pour les studios lorsque la société perd la confiance de ses citoyens), Que Justice Soit Faite se place malheureusement dans le ventre mou du genre alors qu'il semblait viser l'entertainment cradingue. A grand coup de grosses scènes d'exécutions bigrement efficaces, la victime/bourreau interprété par un Gerard Butler illuminé tranche littéralement dans le vif du sujet, manipulant et liquidant avec délectation les marionnettes qui se présentes naïvement devant lui. Mais, à l’image de son personnage principal, le réalisateur F. Gary Gray se noie dans un amas de chair, de sang et de tôles froissés nuisant finalement à la porté de sa quête contre la bêtise d'une justice frileuse, tremplin à des procureurs plus attachés à leurs taux de condamnations qu'à leur fierté de rendre une justice équitable. Parallèlement aux vaines gesticulations d'une batterie d'avocats, Clyde Shelton, bourreau "Jigsawien" bouffé par sa soif malsaine de sang, massacre tous les représentants de la justice Américaine du fond de sa cellule à l’aide d’artifices mécaniques qui n’ont rien à envier aux inventions présentés au dernier concours Lépine. Alors bourré jusqu'à la gueule de cette surabondance d’exécutions sanglantes, Que Justice Soit Faite perd progressivement en puissance jusqu'à en devenir lassant. Une recherche obsessionnelle d'efficacité qui conduit également le metteur en scène à passer sous silence quelques éléments intéressants du récit (comme le passé bien mystérieux de Clyde Shelton). Heureusement, en face de la victime psychopathe, Jamie Foxx joue parfaitement l’avocat arriviste, tirant largement son épingle d’un jeu malheureusement trop gras pour convaincre.

_

> Jamie Foxx un acteur qui est parfaitement dans le ton de son personnage

> L'excellent point de départ du film

> Des meurtres en pagaille qui rivalisent d'ingéniosité

_

> Gerard Butler en fait parfois un peu trop

> Le caractère outrancier des exécutions rend finalement totalement incompréhensible la démarche de la victime

> Le passé troublant du personnage, peu exploité

> Le twist final, qui manque sérieusement de culot

Que_Justice_Soit_Faite_3

LA SCENE QUI TUE !

La diabolique exécution d'une magistrat, dont le caractère inattendu vous fera sautez de votre siège. Le meurtre le plus réussit du film.