fast_five_ver5

3

Genre : Action

Réalisateur : Justin Lin

Synopsis :

Après avoir fait évadé Dom, Brian et Mia se rendent à Rio afin d'échapper au mandat d'arrêt qu'ils ont sur le dos. Mais, alors qu'ils participent à un gros coup visant un train de marchandise, il se font doubler . Alors désireux de se venger et de préparer leur départ du continent, ils décident de voller l'homme d'affaire véreux qui à monté le coup.

Fast_Five_2


Avis :

Cinquième épisode d’une saga qui semblait pourtant avoir vidée toutes ses cartouches dès le premier volet, Fast & Furious 5 prouve, si besoin est, qu'elle en a encore sous le capot du moment que le réalisateur au commande de l’engin se donne un tant soit peu la peine de débrider sa mise en scène. Sans pour autant renier la recette qui a fait le succès commercial de la franchise depuis un peu plus de 10 ans (à savoir un étalage de voiture aussi tunnées que les filles qui les escortes), le réalisateur Justin Lin, qui a mis en boite les deux précédentes aventures de la série, apporte enfin le prestige et l’efficacité qui lui faisait tant défaut. Grâce à d'impressionnantes scènes d’action, une fracassante bande son signée Brian Tyler, ainsi qu’un généreux casting composé de bad-boys, dont l’évidente complicité nous permet de croire sans mal à leur amitié, le film prend le partie de nous divertir sans nous faire réfléchir, agrémenté de ses fameuses poursuites paroxystiques, témoins essentiels de cette absence de crédibilité dont le réalisateur ne semble se soucier. Fast & Furious 5 est donc, dans l'ensemble, une bonne surprise et un bon film de divertissement, bien que l'efficacité formelle du film ne masque ni la fragilité de son récit, dont le point de départ est trop faiblard pour nous faire croire à l’honnêteté de cette histoire de vengeance, ni les quelques baisses de régime ponctuant le film, dû en grande partie à des dialogues trop simplistes et à quelques traits d’humour ratés. En espérant que le sixième opus en préparation pousse encore plus loin la série dans la démesure et en profiter pour réparer les quelques pièces défectueuses qui grippent encore la mecanique du bolide.

_

> Des scènes d’action et des poursuites d’une redoutable efficacité

> La sympathique troupe d’acteurs avec un duel chargé en testostérone entreThe Rock/Vin Diesel

> La réalisation exemplaire de Justin Lin

> L’imposante partition de Brian Tyler

_

> Le mobile de la vengeance, trop léger pour être honnête

> Des cascades totalement invraisemblables

> Les dialogues ponctués par des traits d’humour pas franchement hilarants

> Les quelques petites baisses d'intêret ponctuant la préparation du braquage

Fast_Five_4

LA SCENE QUI TUE !

La course poursuite finale d’anthologie dans les rues de Rio, ou les deux voitures conduites respectivement par Dominic Toretto (Vin Diesel) et Brian O'Conner (Paul Walker) tractent un énorme coffre fort. Une scène tellement énorme que l'on en oublierais presque de respirer !