original_525171

Genre : Romance

Réalisateur : Nicolas Cuche

Synopsis :

Julien Monnier n'a pas de chance en amour. En effet, ses petites amies deviennent malchanceuse à son contact. Pourtant, il renouvèle l'essai avec Joanna Sorini.

La_Chance_de_ma_Vie


Avis :

On s'attendait pas à grand chose avec La Chance de Ma Vie, film de Nicolas Cuche, inconnu qui a sévit pourtant dans des films pas très prestigieux (Jojo La Frite, Charité Biz'ness).

Autant le dire tout de suite : le film de Cuche ne fait pas dans l'originalité. Ceux qui ont vu le truculent L'Amour C'est Mieux A Deux seront ici en plein syndrome de déjà-vu. Outre l'actrice principale, qui est la même que dans le film précité, le mécanisme de la romance et de la comédie est le même, en un peu moins bien (l'effet de surprise n'étant plus là) : un homme qui à des soucis sentimentaux à cause de son aura de Pierre Richard, une femme un peu maladroite mais jolie comme un cœur, une vie entière basé sur le terreau de la famille modèle. Une intrigue avec, à la clé, une période d'exil parce que rien ne se passe comme on le voudrait. Rien d'original donc dans ce magma de romance bon marché sur fond de musique pop branché. Mais, malgré tout, le film se révèle fort distrayant. D'abord parce que le couple que forme Virginie Efira et François Xavier Demaison est crédible et mignon tout plein. Et puis, ce film est l'occasion rêvé pour l'ex présentatrice de M6 de confirmer son incroyable talent d'actrice. Fraiche, séduisante, drôle, tendre et possédant un pouvoir d'attraction très fort, Virgine Efira est sans doute la nouvelle Julia Roberts du cinéma, à point tel que l'on ne peut presque plus s'en passer. François Xavier Demaison est également convaincant dans un rôle à la Pierre Richard, apportant ce coté "idiot sensible" sans jamais trop en rajouté. Les seconds couteaux sont aussi assez savoureux, en particulier Thomas N'Gijol (l'un des comiques du Jamel Comedy Club), Armelle Deutsch, l'immense Francis Perrin (qui avait, autrefois, des rôles assez similaires à ceux de Pierre Richard) et une délicieuse Brigitte Roüan en mère totalement à coté de la plaque.

La_Chance_de_ma_Vie_2

Mais il y a aussi Elie Semoun dans le rôle d'un patron égocentrique. Un rôle pas très important, que les réfractaires à l'humour "Semounien" n'apprecieront pas (il fait son numéro comme il le fait tout les jours sur scène) parce qu'il en fait, une fois n'est pas coutume, des tonnes et des tonnes. Ceux qui aime les délires psychotiques de l'artiste seront aux anges, les autres seront révulsé. Ensuite, le film est plutôt drôle. Pas au point de s'écrouler et se rouler par terre à travers la rangé de siège. Mais le film propose tout de même une série de quiproquo plutôt savoureux et croustillants, qui pimente une intrigue assez convenu. Deux trouvaille viennent cependant agrémenter le récit. Déjà, notre héros est un conseiller conjugal hors du commun, aux techniques bien particulières (insulter copieusement son conjoint pour libérer ses frustration est l'une de ses techniques favorites). Ensuite, le film se fout ouvertement de l'esbroufe de la para-psychologique (un type qui fait boire des mixtures infectes à ses clients et qui vous fait croire que votre mal-être vient de votre enfance). Des acteurs et une histoire sympathique, crédible et touchante qui masque une réalisation de téléfilm France Télévision sans grande prouesse technique ni de plan purement cinématographie. Nicolas Cuche essaie pourtant de donner une nouvelle dimension au film avec des effets de mise en scène graphiques sympathiques au style au peu pompé sur Le Petit Nicolas, mais qui ont un goût de bouche trou créatif et, paradoxalement, masque un manque d'ingéniosité dans la mise en scène. La bande son est aussi très calibré "comédie romantique", alternant tube pop ultra éprouvé et musique originale romantique sans grand originalité.

La Chance De Ma Vie est donc un petit film romantique correctement servit par une très bonne troupe d'acteur. Rien de bien original, mais un film très agréable et distrayant.