Stay

Genre : Fantastique

Réalisateur : Marc Forster

Synopsis :

Sam est un psychiatre new-yorkais. Il a en charge Henry, un jeune homme tourmenté. Un jour, son patient lui annonce qu'il va se suicider dans trois jours. Sam va alors tout tenter pour ramener Henry à la raison.

Stay_2


Avis :

Avec Stay, Marc Forster tente de marcher sur les plates bandes de David Lynch. Mais si il n'est pas aussi doué que son modèle, il représente un bon intermédiaire à ce style.

Au première abord, on peut croire que le style du film n'est que du vent, de l'esbroufe et que c'est juste pour donner du corps au récit (ou pour perdre le spectateur). C'est en parti vrai puisque si on s'immerge totalement dans l'esthétique du film, on ne perçoit pas du tout la fin du film, et son soit disant twist. Mais en fait, la réalisation colle parfaitement à l'intrigue du film, et correspond totalement à la révélation finale. Difficile d'en dire plus pour ne pas gâcher le suspens, mais, et les indices que donne le cinéaste tout au long du récit ne sont visibles qu'a posteriori (comme toujours dans ce genre de film). Mais peut on vraiment dire que c'est un film à twist ? Dans un certains sens oui puisque il en propose deux : le premier très compréhensible, le second plus obscur, qui laisse place à l'interprétation. Mais ce film est avant tout une expérience sensorielle et visuelle qui est certes moins subtile que celle proposé par Lynch, mais qui demeure plus compréhensible, plus logique, et qui laissera beaucoup moins de gens sur le bas-coté du récit. Encore faut t-il bien-sûr voir le film en entier pour ne pas être perdu.

Le style du film est extrémement casse-gueule si on ne met pas un tant soit peu de génie. Heureusement, le film se révèle très agréable à regarder, toujours signifiant visuellement et qui est paradoxalement pas prise de tête. Les raccords entre les plans sont très fluides, très bien trouvés également, et le spectateur sait de suite que l'on s'inscrit dans une continuité narrative. Les effets de camera s'inscrivent également très bien au sein du film, et cela n'est jamais lourd. Un style auquel s'ajoute l'excellente bande son, très éthéré, notamment la musique originale composée par Asche & Spencer. Un charme fou se dégage donc de ce film, une atmosphère magnifiquement macabre, emportant le spectateur quelque part dans l'espace et le temps. Alors après, on aime ou on déteste, mais ce parti pris ne peut laisser indifférent. Les acteurs sont également très bons, en particulier Ryan Gosling, toujours excellent et incarnant Henry à la perfection, et Naomi Watts illumine le film. Seul bémol : les dialogues, qui semble un peu trop simpliste, un peu trop concret pour ce genre de film qui mise avant tout sur l'abstrait.

Difficile donc de dire pourquoi ce film est bon sans dévoiler le dénouement. Stay est en tout cas un bon film, qui peut paraitre un peu vain au premier abord, mais qui, au final, se révèle extrémement cohérent.