L_Arm_e_des_Morts

Genre : Horreur

Réalisateur : Zack Snyder


Synopsis :


Parce qu'il n'y a plus de place en enfer, les morts reviennent mystérieusement à la vie, se nourrissant de chairs humaines pour survivre. Un petit groupe de survivants se réfugie alors dans un immense centre commerciale afin de survivre à ce massacre.

L_Arm_e_des_Morts_2


Avis :

Tout le monde semble oublié qu'avant le cultissime 300 et le magnifique Watchmen, Zack Snyder avait réalisé un remake du fameux Zombie de Romero.


Ici, L'Armée Des Morts n'a plus rien à voir avec son modèle, mise à part l'immense centre commercial qui sert de cabane aux survivants. Et visiblement, les motivations ne sont pas du tout les même. Snyder garde juste le coté satirique déjà présent dans le premier film, qui dénonçait la société de consommation (les zombies se ruent sur les centres commerciaux afin de faire leurs emplettes en barback humaine), sans le développer d'avantage ou de l'évoquer de façon frontale. Snyder préfère, à contrario, créer une ambiance de fin du monde festive, ou jet de sang ne rime pas forcement avec horreur ou gros frissons. Et pour cause, tout le monde semble prendre du bon temps dans ce centre commercial : on joue au golf, on boit des bières, on joue au tire au zombie et on tire un coup quand on à le temps. Une désinvolture assumé, un plaisir évident à zigouiller du zombie, et un plaisir coupable pour le spectateur d'assister à un joyeux massacre bien barbare. Un gros défouloir qui n'a aucune limite, si ce n'est celle du temps.


Et la mise en scène de ce chaos est assez impressionnante : la séquence de pré-générique nous met de suite dans le bain (de sang) que vas être le film, avec des explosions, des zombies qui courent partout et des gens qui hurlent. Les effets spéciaux sont aussi très élégants, avec une modélisation parfaite des zombies et des éclats de violence assez bluffant. L'ensemble du casting campe avec beaucoup de charisme des personnages certes stéréotypés mais qui entrent parfaitement dans la cadre hautement réjouissant du film : Sarah Polley, Ving Rhames, Mekhi Phifer, Jack Weber sont excellents, et Ty Burrell interprète brillamment le gros bourgeois cynique et sans scrupule. Le tout sur une musique et des chansons envoutantes, mention spéciale à celle du générique, The Man Comes Around de Johnny Cash.


Il n'y a pas à chercher midi à quatorze heure dans ce film : on est face à un film d'horreur ultra-divertissant, bien gore et bien déjanté. Un must du genre.