crash_1

Genre : Drame

Réalisateur : Paul Haggis

Synopsis :

Deux inspecteurs de police, un réalisateur de sitcom, un flics raciste, une jeune recrue dans la police, un épicier d'origine étrangère, un serrurier mexicain, un district attorney et deux voleurs de voitures. Ils vivent tous à Los Angeles, et dans les prochaines 36 heures, leurs destins vont se rencontrer.

crash_2


Avis :

En deux films, Paul Haggis à montrer qu'il était un scénariste talentueux et que Hollywood pouvait compter sur lui (il signera par ailleurs le scénario de Casino Royale en compagnie de Neal Purvis et de Robert Wade). Avec Collision, il montre également qu'il est un très grand réalisateur.

Dés le générique de début, sous l'impulsion du magnifique thème de Mark Isham, Haggis nous emporte direct dans son tourbillon dramatique. On sent de la profondeur, de la passion à travers ce générique. Un postulat de départ que Haggis va perpétué tout au long du film. Ses personnages sont travaillés, ultra fouillés, rien n'est laissé au hasard dans leur construction, tout est parfaitement millimétré, comme en témoigne le montage d'une précision mortifère. Haggis montre que nos préjugé déforme la réalité, que derrière un homme se cache une histoire, une blessure, un secret. Une sorte de noyau dur ou gravite toute ses idées, tous ses comportements. Sur ce point de vue, le réalisateur/scénariste a très bien développé ses personnages, en expliquant les réactions et les attitudes de ceux-ci avec beaucoup de recul et d'empathie. Et même si il passe de temps en temps par la case gros mélodrame, il le fait toujours avec sincérité et avec beaucoup de passion pour son récit.

Difficile également de croire que c'est un film à petit budget en regardant la composition de son casting. Les plus grandes stars ont acceptées de baisser leur cachet pour pouvoir jouer dans le film, et, au final, Paul Haggis dispose d'une belle brochette d'acteurs tous plus convaincants les uns que les autres. Matt Dillon est incroyable en flic raciste, Sandra Bullock n'a pas était aussi inspirée dans un rôle depuis longtemps, Don Cheadle est éblouissant de finesse, Thandie Newton est magnifique. Tous se donne à fond dans leur rôle, apportant un peu plus d'humanisme et de fêlures aux personnages qu'ils incarnent. L'ambiance du film est profondément poignante, parfaitement relayée par la musique et par le choix extrêmement pertinent des chansons utilisées (magnifique Bird York avec le sublime In The Deep, crée spécialement pour le film), qui va de paire avec les séquences de haute voltige lacrymale (le sauvetage sur l'autoroute, l'assassinat d'une jeune fille).

Collision est donc un film magnifique, plein de passion et de conviction pour la nature humaine. Les oscars sont donc amplement mérités.